Escapade gourmande à Paris

patisserieparis

Aujourd’hui, exception à la règle, je ne vous propose pas de nouvelle recette ! J’avais envie de vous faire partager mes visites gourmandes à Paris.
Vendredi, la campagnarde que je suis ^^, a été se promener à Paris ! J’adore cette ville, tout bouge à 100 à l’heure, c’est vivant, dynamique… il y a un million de choses à découvrir. Avec petit coeur, on essaie d’aller se promener au moins une fois par an dans la capital : musées, visite de quartiers plus ou moins connus, monuments historiques, promenade sur la Seine…
Cette fois-ci, j’avais très envie d’aller voir l’exposition Harry Potter, donc nous voilà dans le train pour Paris ! Après l’expo, j’avais programmé un périple gourmand dans Paris ^^!
Les pâtisseries des grands chefs pâtissier, j’en rêvais tellement ! J’avais envie de voir de mes propres yeux toutes les photos de ces belles boutiques parisienne ! Je n’ai pas été déçue du voyage !

leclairdegenie1

Nous voici parti, direction le IIème arrondissement, pour découvrir la première boutique sur ma liste : La Fabrique, l’Eclair de Génie de Christophe Adam.
D’abord, mon côté graphiste revient, mais je suis frappée par la cohérence graphique, tout est pensé, les visuels sont parfaits, bon on est à fond dans le marketing. L’image qui en ressort est dynamique, jeune, fun ! Bref, ça fonctionne, on a envie d’en découvrir plus.
Dans la boutique, il y a une partie vente de matières premières : chocolats, pâte à tartiner…, et une partie vente des livres de Christophe Adam. De grandes baies vitrées laisse percevoir l’espace bureau avec des courbes, des graphiques affichés sur les écrans d’ordinateur.
Les éclairs sont justes parfaits, tout est aligné au millimètre, ça c’est de la pâtisserie de luxe ! Pour la fête des pères, des nouveautés ont vu le jour, on les reconnait grâce aux moustaches dessinées sur le dessus. Avec l’été, les « barlettes » (mélange d’éclair et de tartelette) ont fait leurs apparitions, ces créations sont ultra colorées, remplit de beaux fruits frais ! Et les éclairs glacés sont également au rendez-vous !

eclairdegenie2

On fait notre choix ! Evidemment, c’est ultra difficile, tout nous fait envi ! Bon on se limite quand même à un seul éclair chacun, parce que on veut découvrir d’autres pâtisseries et que le prix fait quand même mal : 6 à 7€ environ l’éclair. Bon, je le savais, se faire plaisir dans des pâtisseries de luxe ça a un prix !
Je choisi donc un classique : l’éclair au caramel au beurre salé, et petit coeur choisi une création spécial fête des pères au praliné et noix de pécan.
On paye autant le packaging que l’éclair, le sac en papier est superbe, l’emballage également ! On s’installe sur un banc ensoleillé et on déguste ! Et là, c’est le choc… je n’ai jamais mangé un éclair aussi bon de toute ma vie ! Le goût est intense, c’est fou, je n’arrive même pas à vous expliquer, et j’en salive encore devant mon écran ^^! Bon, pour comprendre, vous n’avez plus qu’à goûter vous même !

eclairdegenie3

Remise de mes émotions et après une promenade le long du canal Saint-Martin, nous revoilà partie dans notre escapade gourmande direction le VIIème arrondissement, et plus précisément la rue du Bac. Au départ, on venait dans cette rue pour la ultra célèbre Pâtisserie des rêves.
Mais, en faite, j’ai découvert une rue ou les pâtisseries et les chocolateries se font concurrences !

pierremarcolini

Tout d’abord, je tombe sur la chocolaterie de Pierre Marcolini, wouaah ! Bon, vous vous imaginez bien que nous ne sommes pas rentré dans toutes les boutiques, notre budget n’aurait pas suivi, et puis avec la chaleur qu’il faisait, les chocolats aurait fondu avant notre retour. Mais je vous partage quand même les photos de notre lèche-vitrine.

jacquesgenin

On continu, et hooo surprise : la chocolaterie et pâtisserie de Jacques Genin ! Tout pareil que pour la chocolaterie de Pierre Marcolini, on déguste des yeux : une vitrine pleine de pâtisseries sophistiquées, des chocolats comme des trésors placés sur des pieds d’estale ! Et de l’extérieur, on voit même une démonstration de réalisation de chocolats. Un pâtissier travaille le chocolat sur le marbre pour lui faire suivre la courbe de tempérage.

Bon, on avance encore, d’autres pâtisseries que je ne connais pas, mais avec des vitrines tout aussi belles, se dressent devant nous. La pâtisserie « Des gâteaux et du pain », tenue par Claire Damon retient mon attention également !

Et juste à côté, enfin, la pâtisserie que je rêvais de voir de mes propres yeux un jour : La Pâtisserie des Rèves de Philippe Conticini ! Haaa, wouaaah !

patisseriedesreves1

Un petit stand avec des ballons roses se dresse sur le trottoir devant la boutique. Comme pour l’Eclair de Génie, on est à fond dans le marketing, mais le style qui s’en dégage est différent : tout tourne autour de l’enfance, la naïveté, le rêve… Ce rose bonbon nous plonge encore plus dans ce côté nostalgique de l’enfance !
On rentre, et on voit toutes ces pâtisseries sous leurs dômes transparents. On a l’impression que chaque gâteau est un petit bijoux protégé dans sa bulle. Je reconnais les grands classiques de Monsieur Conticini : le Paris-Brest évidemment, le Grand Cru Vanille que j’avais testé l’année dernière, le Saint-Honoré, le flan pâtissier… On à beaucoup de gros desserts, quelques pâtisseries individuelles sont également présentées sous 2 dômes différents. Ici aussi on retrouve la possibilité d’acheté du chocolat, des pâte à tartiner… et des pâtisseries transformées en glace avec l’été qui arrive.

patisseriedesreves2

L’heure du choix à sonné, dur, dur ! Alors que j’étais presque décidé sur les 2 grands classiques : le Paris-Brest et le Grand Cru Vanille, la vendeuse, voyant notre hésitation, nous conseille ! Elle nous propose, une boîte de 6 mignardises que je n’avais pas remarqué, le tout pour 8,90€, je trouve le prix correct et nous choisissons cette option.
Je trouve l’emballage et le sac papier d’une qualité encore meilleure que chez Christophe Adam, et cerise sur le gâteau, les petites serviettes que l’on nous glisse dans le sac sont en tissus, rien que ça !
On s’installe dans un parc et on déguste nos petites bouchées. Tout d’abord, la petite tarte aux pommes composé d’un sablé breton et d’un dôme de compotée de pommes extra. Ensuite la petite tarte au citron, composé également d’un sablé breton et d’un dôme de crème citron ultra parfumée. Puis, la tartelette au chocolat composé d’un palet breton et d’un dôme de ganache chocolat intense. On passe ensuite au petit chou vanille intense avec son caramel croquant sur le dessus. On continue avec le petit chou praliné, et là, c’est l’extase pure, une crème praliné avec un goût juste parfait de noisettes et d’amandes torréfiés ! Enfin, on termine avec le mini Grand Cru Vanille, un nuage intense de vanille, comme un coeur fondant et tendre.
Bon, vous l’aurez compris, c’était une vraie merveille en bouche ! Mention spéciale pour le chou praliné avec un goût à tomber par terre !

patisseriedesreves3

On termine notre escapade dans le VIème arrondissement dans une des nombreuses boutiques parisiennes de Pierre Hermé ! On fait la queue devant la boutique, un nombre d’étrangers impressionnant se presse dans le magasin pour goûter les délices dans la vitrine.
Pareil que dans les autres boutiques, on retrouve une partie vente de chocolats, pâte à tartiner… De magnifiques gâteaux à partager et individuels sont présentés. Je remarque qu’une personne est chargée de replacer les gâteaux correctement dans la vitrine à chaque fois qu’il y a des pâtisseries qui sont servies. Il faut que la vitrine reste le plus esthétique possible !

pierreherme1

Cette fois, nous avons décidé de déguster des macarons ! Je choisi donc une boîte de 7 macarons, pour 15€, glooups le prix ! Encore une fois, le packaging est parfait, mais la pâtisserie ne dégage pas de style particulier, on y retrouve une boutique très chic et classe.
On choisi de s’installer à la terrasse d’un café pour déguster nos dernières gourmandises ! D’ailleurs, la serveuse nous dit « hmmm, ça fait envie vos macarons ». Ca c’est sûr !
Les goûts sont ultra originaux : je choisi quand même 2 classiques le chocolat et le caramel beurre salé, pour petit coeur qui n’ai pas très fan des goûts particuliers.
On commence par le macaron caramel au beurre salé, et là grosse déception, il est amer ! Bon, est ce que le caramel a trop cuit donnant ce goût désagréable, je ne sais pas, mais franchement, je n’ai pas apprécié ! Heureusement les autres macarons sont bons.
J’avais choisi comme goût : yaourt/banane, yaourt et rose/litchi/framboise, chocolat au lait et fruit de la passion, yaourt et zestes de citron vert, et fruit de la passion/ rhubarbe et fraise. Tout les goûts étaient bien définissables et un petits dépliants est placé dans la boîte pour qu’on puisse se souvenir de chaque macarons achetés. Gros coup de coeur pour le dernier au fruit de la passion, rhubarbe et fraise, c’est un mélange vraiment délicieux !

pierreherme2

Voilà, notre escapade gourmande se termine avec des souvenirs et des images pleins la tête et l’estomac bien plein ^^! J’aimerais bien vous proposer ce genre d’article plus souvent. La prochaine fois que je vais à Paris, j’ai en tête les pâtisseries de Michalack et le café Pouchkine ^^ ! Vivement la fois prochaine alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *