Gaufres de Liège

Mardi prochain, on fêtera Mardi gras. L’occasion de s’empiffrer de se régaler avec des crêpes, des beignets et des gaufres, miam ! Ce mardi gras porte bien son nom, n’est-ce pas?
Sur le blog, vous trouverez déjà la recette des gaufres classiques, ici, celles qu’ont dégustent en France dans les fêtes foraines, des gaufres plutôt légères.
Mais, cette fois, je voulais tester les gaufres de Liège. Alors, je dois vous avouer que je n’ai pas trop de moyen de comparaison car je n’ai jamais eu l’occasion d’en déguster, mais en tout cas, celles que j’ai fait m’ont bien plus.
J’ai suivi scrupuleusement la recette de Valérie du magnifique blog C’est ma fournée ! Je suis sûre qu’avec elle, il n’y a jamais de loupé ! Les explications sont parfaites et le résultat est là. En plus, contrairement aux autres recettes trouvées, les gaufres sont « allégées » en beurre et en sucre, même si, il faut se l’avouer, la quantité de beurre reste importante et le sucre est nécessaire pour obtenir de jolies gaufres caramélisées.

Pour 8 gaufres de Liège:

Ingrédients :
• 250g de farine
• 1 petit oeuf
• 10g de levure de boulanger (fraîche ou en sachet)
• 100g de lait
• 15g de cassonade
• 2,5g de sel
• 90g de beurre
• 1/2 cuillère à café de cannelle
• 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
• 100g de sucre perlé
• Du sucre glace

1. Versez la levure dans la cuve de votre robot muni du crochet.

2. Faites tiédir le lait et versez le sur la levure. Délayer pour que la levure s’incorpore au lait.

3. Ajoutez la farine, puis la cassonade, la cannelle, l’oeuf, le sel et la vanille liquide.

4. Mélangez à l’aide du crochet durant 3 minutes environ.

5. Ajoutez ensuite le beurre en morceaux. Votre beurre doit être pommade (sortez le au préalable pour qu’il revienne à température ambiante).

6. Mélangez toujours à l’aide du crochet pendant 6 minutes environ. Le beurre doit être complètement incorporé. La pâte reste collante et légèrement élastique.

7. Couvrez la cuve d’un linge et placez la dans un four en mode étuve à 40°C durant 1h. La pâte doit doubler de volume.
Si votre four ne descend pas à 40°C, laissez pousser votre pâte à température ambiante, mais cela prendra au moins 2h pour qu’elle double de volume. N’hésitez pas à placer la cuve près d’une source de chaleur (chauffage, cheminée…)

8. Lorsque votre pâte à bien gonfler, ajoutez le sucre perlé et mélangez à nouveau à l’aide du crochet pendant à peine 30 secondes. C’est très important de ne pas mélanger longtemps pour pas faire dégonfler trop la pâte.

9. Réalisez 8 pâtons d’environ 75g. Pour plus de précision, vous pouvez choisir de peser l’ensemble de la pâte et ensuite de diviser le poids obtenu par 8.

10. Placez les pâtons sur une plaque ou dans un plat en les espaçant suffisamment. Couvrez d’un linge et laissez gonfler minimum 20 minutes.

11. Faites chauffer votre gaufrier. Il faut qu’il soit bien chaud pour que les gaufres soient saisies. Pas besoin de graisser le gaufrier, les gaufres sont bien assez grasses comme ça !

12. Soulevez délicatement un pâton et enrobez le de sucre glace. Ce n’est pas obligatoire, mais vous obtiendrez des gaufres bien plus dorées et caramélisées.

13. Placez le pâton sur le gaufrier. Ajoutez un 2ème pâton enrobé de sucre glace. Fermez le gaufrier sans appuyez dessus pour que les gaufres se développent bien.

14. Faites chauffer quelques minutes, jusqu’à obtenir des gaufres bien caramélisées.
Répétez l’opération jusqu’à épuisement des pâtons.

15. Dégustez les gaufres encores chaudes. Quelques minutes après la sortie du gaufrier, la caramélisation est parfaite, légèrement croustillante, un régal !

3 réflexions au sujet de « Gaufres de Liège »

  1. Bonsoir Amandine,

    Pour les avoir déjà réalisées à plusieurs reprises : je ne peux que confirmer tout le bien que tu en as dit !

    Etant belge, je peux aussi dire qu’elles se rapprochent très fortement de nos gaufres de Liège ! Tout va vraiment se jouer sur la caramélisation qui doit être généreuse : c’est ce qui fait la spécificité de ce type de gaufre, ainsi que la pâte très moelleuse (contrairement à la gaufre de Bruxelles, plutôt croustillante !)

    Elles sont très réussies et je t’en aurais bien volé une (voire plus !)

    Merci pour ce joli partage =)

    1. Merci ! ça me touche beaucoup, surtout venant d’une Belge ! Je ne connaissais pas la différence entre la gaufre et Liège et de Bruxelles, merci pour l’info ! La prochaine fois je teste les gaufres de Bruxelles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *