Archives du mot-clé chocolat au lait

Le Noisettine : entremet chocolat, praliné & noisettes

ATTENTION, si vous êtes au régime, passez votre chemin 😊, mais si comme moi, vous ne savez pas résister à la gourmandise, alors c’est par ici !
J’ai réalisé cet entremet pour l’anniversaire de ma maman, j’ai découvert la recette sur le site de cuistoshop, le lien est par ici et je l’ai adaptée.
Si vous aimez le praliné, vous allez êtes servi, c’est sûr 😉 ! Cet entremet allie, douceur, moelleux, croquant, tout y est !
Je vous averti tout de même, il est bien bien long à réaliser, mais le résultat en vaut vraiment le coup, avec un peu d’organisation, c’est possible de le réaliser tranquillement sans stress. Alors, à vos fourneaux !

Sur les photos, vous voyez un très grand entremet pour une vingtaine de personnes, les doses sont triplées par rapport à la recette donnée ci-dessous.

Lire la suite

Verrines décadentes : chocolat, mascarpone, caramel

Mercredi, je vous avais dit que la recette de sablés au chocolat allait servir de base pour un dessert tout en gourmandise ! Je ne vous avais pas menti, non ?
Ces verrines sont vraiment très gourmandes (et très caloriques ^^), sluuurp, vous léchez votre écran d’ordi je suis sûre 😉 !
Donc, elles se composent de miettes de biscuits au chocolat, de crème mascarpone/caramel, de caramel au beurre salé et de ganache au chocolat, miam, miam, miam !
Place à la recette !

Lire la suite

Spécial Pâques : 8 recettes de chocolats maison

Faire ses chocolats maison, pour certains, cela semble complètement irréalisable… et pourtant, avec un peu de rigueur et le bon matériel, vous verrez qu’aucune barrière n’est infranchissable.
Bien-sûr, plus on s’entraîne et plus on se familiarise avec ce fameux chocolat qui nous fait tourner la tête !
Pâques arrive à grands pas, et quelle fierté d’offrir des petits sachets gourmands remplis de chocolats maison ! Qu’en dites vous ?
Ca y est, vous êtes motivés? Alors pensez à vous munir d’un bon thermomètre de cuisson qui sera indispensable !
Le chocolat est un être délicat, il ne faut pas le brusquer… pour qu’il soit lisse, brillant et qu’il ne fonde pas, il faut lui faire suivre une courbe de température : cela s’appelle le tempérage. Cette courbe de température est différente en fonction du type de chocolat.

– Pour le chocolat noir : fonte > 50-55°C / descente de température > 28-29°C / Cristallisation > 31-32°C
– Pour le chocolat au lait : fonte > 45-50°C / descente de température > 27-28°C / Cristallisation > 30-31°C
– Pour le chocolat blanc : fonte > 40°C / descente de température > 26-27°C / Cristallisation > 27-29°C

Pour allez plus loin, vous pouvez consulter l’article du blog Chef Nini.
Ca y est vous savez tout ! Je vous propose maintenant une petite sélection de chocolats que j’ai réalisés et qui vous séduiront sûrement !

Lire la suite

Nounours chocolat & guimauve

Retour en enfance avec ces petits nounours en guimauve : le gout du chocolat au lait et la douceur de la guimauve maison, vous allez fondre !
J’A-DO-RE les oursons en guimauve depuis toute petite, alors quand Scrapcooking® me propose de tester le kit pour les réaliser, je fonce ! Il s’agit d’une jolie boîte en métal que vous pouvez utiliser par la suite pour stocker des biscuits. A l’intérieur vous trouverez du chocolat au lait en pistole et un moule oursons en silicone.

Si vous êtes tenté par ce kit, vous pouvez l’acheter sur la boutique en ligne de Scrapcooking®, par ici !

Lire la suite

Bûche mangues, passion & vanille {façon Saint Honoré}

Voici une nouvelle bûche version 2016 ! Il s’agit d’une bûche plutôt déstructurée de façon originale ! Cela fait maintenant plusieurs années que je réalise les bûches de Noël pour le 24 et le 25 décembre, et cette année, j’avais envie de surprendre par le visuel ! J’espère donc que cette bûche sera épater mes convives !
Je me suis fortement inspirée de ce visuel trouvé sur internet au fil de mes recherches. Et j’ai adapté à ma façon en choisissant des parfums plus frais et exotiques.
Alors c’est vrai que cette bûche demande pas mal de préparation, mais par contre, je vous assure qu’il n’y a rien de compliqué. C’est juste l’assemblage final qui permet un visuel sympa ! Respectez bien chaque étapes et organisez vous avec un rétro-planning.
Pour gagner du temps, vous pouvez réaliser la mousse mangue/passion plusieurs jours en avance et la congeler. Vous pouvez faire de même avec la pâte à chou en la dressant dans des moules en demi-sphère et le craquelin. Au final, le jour même il vous restera le brownie et son glaçage, la crème chiboust et le glaçage de la mousse.
Allez, à vos fourneaux, ce beau dessert en vaut bien la peine !

Lire la suite