Pâte à tartiner maison de C. Michalak

patetartiner6

Pour finir l’année en beauté, je vous propose une recette de folie ! C’est une petite tuerie : la pâte à tartiner de Christophe Michalak ! Je peux vous dire q’une fois que vous aurez testé cette recette, plus jamais vous n’achèterez de Nutella ! Et, cerise sur le gâteau, il n’y a rien de compliqué dans sa réalisation ! Par contre, il vous faudra un robot muni d’une lame, et c’est mieux si c’est un robot avec une bonne puissance.

Petite parenthèse privée (pour ceux que ça intéresse ^^) :
je n’ai pas été beaucoup présente sur le blog en cette fin d’année et je m’en excuse. Ceux qui me suivent sur Facebook, le savent, j’ai déménagé et je suis restée sans internet pendant plus d’une semaine. Pendant mon déménagement, je me suis cassé le coude, le droit évidemment (sinon ce n’est pas drôle ^^), j’ai donc le bras dans le plâtre pour encore un bon mois… Je n’ai plus qu’à me munir d’une grande bouffée de patiente pour ce début d’année 2015 !
Alors, comme vous devez le comprendre, je tape mes articles de la main gauche, c’est loooong ! Et puis, plus question de faire de la pâtisserie, c’est difficile sans ses 2 mains, et ça je crois que c’est le plus difficile pour moi ! Du coup, cette année, je ne vous régalerez pas de galettes des rois avec pâte feuilletée maison… sniff !
La bonne nouvelle, c’est que j’avais des tas de recettes en avance prises en photos, donc, je vais tout de même continuer d’alimenter le blog pendant ma période de convalescence !

Voilà, vous savez tout !
Pour finir, je vous souhaite un très bon réveillon !

Pour environ 750g de pâte à tartiner :

Ingrédients :
• 270g de noisettes entières décortiquées
• 120g de sucre en poudre
• 150g de sucre glace
• 150g de chocolat au lait
• 25g de lait en poudre (entier ou non)
• 10g de cacao amer en poudre
• 5g d’huile de tournesol
• 3g de sel fin

patetartiner3

patetartiner4

1. Faites torréfier les noisettes. Etalez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et placez-les dans un four préchauffé a 180°C pendant 15 minutes environ. Elles doivent être pratiquement noires et torréfiés au coeur. Ne passez pas à travers cette étape, le fait de torréfier les noisettes développe bien plus leur goût !

2. Placez vos noisettes chaudes dans un tamis ou un torchon pour enlever la peau noire. La peau se détache toute seule des noisettes.

3. Versez le sucre en poudre dans une casserole. Faites chauffer votre sucre à feu moyen pour obtenir un caramel. Ne mélangez surtout pas votre sucre avec une cuillère pendant la formation du caramel. Secouez simplement la casserole de temps en temps pour que le sucre fonde équitablement.
Lorsque votre caramel est d’une couleur brune encore assez claire, versez-le rapidement sur une feuille en silicone ou un papier sulfurisé. Et étalez-le de façon à obtenir une couche fine.

4. Laissez le refroidir puis cassez-le en petits morceaux.

patetartiner5

5. Placez 120g de noisettes torréfiés et le caramel en morceau dans le bol de votre robot muni de la lame. Mixez le tout jusqu’à l’obtention au début d’une poudre, puis au fur et à mesure d’une pâte pas trop épaisse et pas trop liquide non plus. Vous avez maintenant obtenu un pralin. Placez le pralin dans un bol et réservez.

6. Placez maintenant dans la cuve de votre robot toujours muni de la lame, les noisettes restantes et le sucre glace. Mixez l’ensemble jusqu’à obtenir une poudre puis au fur et à mesure une pâte. Cette pâte reste assez épaisse, il s’agit de la pâte de noisettes.

7. Faites fondre le chocolat au lait au bain-marie. Versez le chocolat fondu dans le bol du robot sur la pâte de noisette et continuez de mixer.

8. Pour finir, ajoutez dans le bol du robot, le pralin réalisé préalablement, puis le lait en poudre, le cacao amer en poudre, l’huile de tournesol et le sel. Mixez à nouveau le tout.

9. Le mélange est très compact au début, mais plus vous allez mixer, plus le mélange va s’assouplir. Il faut bien surveiller la consistance de la pâte pour qu’elle ne devienne pas trop liquide et soit parfaite à étaler.

patetartiner2

10. Vous n’avez plus qu’à verser votre pâte dans des petits bocaux bien fermés hermétiquement. Vous pouvez mettre un joli ruban dessus et les offrir, ou bien, vous pouvez la stocker plusieurs mois dans un placard sans problème ! Mais si vous avez des gourmands chez vous, je ne pense pas qu’elles durera bien longtemps !

patetartiner7

5 réflexions au sujet de « Pâte à tartiner maison de C. Michalak »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *