fbpx

[mc4wp_form id="5389"]

3 conseils indispensables pour bien réussir vos pâtisseries (débutants)

Vous le savez bien sur ce blog : la gourmandise est un joli défaut ! Et quand vos gâteaux et pâtisseries sont «home made », vous pouvez assouvir vos pulsions gourmandes à souhait. A vous les gâteaux au chocolat, tartes, viennoiseries… quelle fierté de déguster ces propres réalisations ! Si vous êtes nouveau visiteur et novice en pâtisserie, cet article et ce blog sont fait pour vous ! Je vous rassure, vous ne fuirez plus devant un fouet ou une balance… ! Je vous confies quelques trucs et astuces pour bien débuter. A vos fouets, 3, 2, 1… Pâtissez ! 

Et pour aller plus loin, retrouvez l’ensemble de ma rubrique « Débuter en pâtisserie« .

1 – Bien s’équiper

Pour un bon départ, il est bien-sûr essentiel d’avoir un peu de matériel. Evitez les gadgets de supermarché et préférez les magasins spécialisés. Les prix sont souvent très corrects, même parfois moins chers que dans certaines grandes surfaces. 

Mes indispensables :

• Une balance de cuisine : la pâtisserie c’est une histoire de précision, alors on pèse TOUT et au gramme près !
• Des culs de poule : ce sont des bols en acier inoxydable, parfaits pour fouetter toutes les préparations. Il vous en faudra au moins 2, de tailles différentes. 
• Un fouet : je vous conseille de le choisir en acier chromé inaltérable car l’aluminium noirci et le fer est très peu solide. 
• Une maryse : c’est une spatule en silicone. Elle est parfaite pour mélanger délicatement les préparations et racler les bols de crèmes.  
• Une grille à pâtisserie : elle vous permettra de laisser refroidir vos pâtisseries après cuisson et d’aérer vos gâteaux pour qu’ils soient légers et alvéolés.
• Un rouleau à pâtisserie : choisissez-le de qualité, avec un système de roulement à billes, c’est le top, sinon vous risquez de vite devoir vous en séparer. Il est indispensable pour abaisser les pâtes, concasser les fruits secs…
• Des moules : à cake, à brioche, en silicone, à manquer, à charnière… ils vous faudra au minimum un moule à manquer rond et un moule à charnière qui facilitera le démoulage de vos gâteaux.
• Un batteur électrique : pour débuter il sera suffisant. Il est nécessaire pour monter des blancs en neige ou une crème fouettée.
• Un mixeur plongeant : choisissez-le avec une tête en inox ou en métal afin de pouvoir le plonger dans des préparations chaudes. Il vous servira à broyer et homogénéiser les préparations.

Pour aller plus loin :

• Le thermomètre de cuisson : pour la cuisson des crèmes, le travail du chocolat ou du sucre, il sera votre allié le plus précieux.
• Des cercles et cadres à pâtisserie : individuels et/ou réglables, à bords plus ou moins hauts, ces formes sans fonds en acier inoxydable sont très pratiques, elles permettent un démoulage facile et supportent le congélateur comme le four.
• Des poches et des douilles : choisissez des douilles lisses et cannelées de petits et moyens calibres pour débuter. La poche à douille vous permettra de décorer joliment vos gâteaux, de fourrer vos choux, dressez vos pâtes à macarons… 
• Le tapis de cuisson : imprégné de silicone, il remplace le papier sulfurisé que l’on dispose sur la plaque du four. Quasi inusable, il supporte de hautes températures et se nettoie d’un coup d’éponge. 
• Le robot à pâtisserie : si vous commencer à vous prendre de passion pour la pâtisserie, alors ce robot sera un investissement indispensable. Je vous conseille les marques Kenwood ou Kitchenaid, ils sont ultra-résistants et livrés avec au minimum un fouet, un crochet pour pétrir et une feuille pour préparer les pâtes. A vous les pâtes à brioches, à pain, à tartes… 

Zoom sur votre four :

Vous allez devoir apprendre à connaître votre four électrique. Chaque four est différent, à vous de comprendre si votre four chauffe plus ou moins, de surveiller la cuisson de vos gâteaux et d’adapter le temps de cuisson. De nombreux appareils sont équipés du mode « chaleur tournante » qui sera parfait pour la cuisson de vos pâtisseries. Elle permet une cuisson ventilée et donc homogène. 


2 – Utiliser les bons ingrédients

Utiliser des ingrédients de qualité

Ne choisissez jamais des ingrédients premiers prix, surtout en ce qui concerne le beurre, le lait ou la crème. Vous ne réussirez jamais une pâte feuilletée maison en utilisant un beurre bas de gamme, votre crème fouettée ne sera jamais parfaitement ferme avec une crème de mauvaise qualité… L’excellence d’un gâteau passe avant tout par la qualité des produits que vous utiliserez pour le réaliser !

Respecter les températures d’utilisation

Sortez votre beurre, votre lait ou vos oeufs quelques temps avant de commencer à pâtisser afin de les ramener à une température ambiante. Ne mélanger jamais un mélange très chaud à un mélange très froid vous risqueriez d’avoir de mauvaises surprises. 
Par exemple : attendez que votre beurre fondu tiédisse avant de l’incorporer à une pâte à gâteau ou incorporez les oeufs lorsque votre mélange à pâte à chou a refroidi afin d’éviter d’obtenir des oeufs brouillés.

Respecter les quantités

Je vous l’ai déjà dit, mais il est essentiel de respecter les quantités indiquées dans une recette. C’est toute la différence avec la cuisine, la pâtisserie exige de la rigueur et chaque ingrédient a son rôle à jouer afin d’obtenir un gâteau parfait. 

BONUS
Rien de plus énervant que d’avoir envie de préparer un gâteau et de s’apercevoir qu’on a pas les ingrédients nécessaires. Voici la liste (non exhaustive) des produits que je m’arrange pour toujours avoir chez moi ! 

1/ Les essentiels de mon placard : chocolat à pâtisser noir, au lait, blanc – farine – sucre – levure chimique – sucre vanillé – sucre glace – gélatine en feuille – amandes et noisettes entières et en poudre – cacao en poudre – pépites de chocolat 

2/ Les essentiels de mon réfrigérateur : beurre et beurre demi-sel – oeufs – lait demi-écrémé et entier – crème liquide légère et à 30% de matière grasse


3 – S’organiser

Ne pas improviser 

Ca y est ! Vous vous lancez dans votre premier gâteau au chocolat ! Alors ne le faites pas tête baissée. Prenez le temps de choisir une recette qui vous donne envie et qui est détaillée et bien expliquée. Surtout, lisez la recette en intégralité avant de débuter. 
Pensez à faire préchauffer votre four et à sortir les ingrédients qui doivent être à température ambiante avant de commencer. 

Préparer votre plan de travail 

Libérez-vous un espace assez grand dans votre cuisine, que ce soit sur votre plan de travail ou sur une table. Sortez le matériel nécessaire : culs de poule, fouet, maryse… Puis pesez chaque ingrédient dans des petits bols, c’est bien plus pratique lorsque vous débuterez votre préparation. 

Pensez à la minuterie du four

Votre gâteau est prêt vous l’avez placé dans votre four, mais le travail n’est pas terminé ! La cuisson est essentielle, alors pensez à mettre une minuterie sur votre four et surveiller de temps en temps la cuisson. 
Pour vérifier si votre gâteau est cuit, placez la pointe d’un couteau au milieu, si elle ressort sèche, alors sortez votre gâteau du four sans attendre. Démoulez-le pour qu’il refroidisse sur une grille. 


Avec un soupçon de patiente, un peu de temps, et surtout beaucoup de plaisir et d’envie, vous épaterez vos convives avec de beaux et bons desserts. Laissez-vous emporter par l’univers passionnant de la pâtisserie, et partager des moments simples autour d’un bon gâteau maison ! 

Partagez cet article

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pas encore de commentaire

mi, venenatis at amet, non diam ipsum commodo vulputate, commodo